MA DERNIERE SCENE

Du 10.10.2019 au 12.10.2019 > ADCK-Centre culturel Tjibaou

Site internet
41 45 45

« Un artiste de théâtre local se plaint, se voyant refuser toutes les aides financières par les institutions de son pays. N’étant pas considéré comme faisant partie d’une troupe de théâtre « historique » par son gouvernement, il décide de jouer sa dernière scène ». Des mots qui résonnent comme une mise en abîme ? Une farce qui veut éveiller les consciences sur le statut des artistes en Nouvelle-Calédonie ? Les paroles s’adressent à chacun d’entre nous, parfois incisives, parfois drôles, riches d’anecdotes et de références à la culture kanak, à la vie politique et institutionnelle, aux relations humaines.   


Pierre Gope porte à nouveau son regard sur le monde, il bouscule, chahute, provoque, sensibilise la société calédonienne en l’interpellant sur des sujets sensibles, souvent difficiles. Il exprime ici « le cri du ventre vide d’un artiste », qui n’est pas considéré comme « historique » dans son pays, qui se bat pour obtenir des aides à la création, pour faire son métier, sans jamais y arriver. Et qui, las de ne pas être entendu, préfère ranger sa plume dans un tiroir. Des textes engagés, qui donnent matière à réflexion. « Ma colère, c’est de bousculer la conscience politique, coutumière, religieuse ». Le théâtre pour Pierre Gope, comme un miroir de la société. 


Eugénie Kerleau (pour le POEMART)


Spectacle à partir de 12 ans


 

JE RESERVE MA PLACE